La modification d’un paysage.
Il y a deux ans je cherchais un verre qui laisse passer la lumière mais qui ne soit pas lisse. Mais je ne voulais pas que son «grain» soit régulier. J’ai commencé par récolter différents types de verres, de plusieurs épaisseurs. Je les ai cassés, puis pilés. Passé au tamis, le verre était filtré pour en extraire la poudre d’un côté, les cristaux de l’autre. Ces débris ont ensuite été fondus de manière à reformer une image. Le verre passe d’un état à un autre, son cheminement, étape par étape, illustre une modification. 

Les marées vertes colorent désormais régulièrement les côtes de la Bretagne. Cela a commencé en 1971 à Saint-Brieuc et depuis ce sont des milliers de tonnes d’algues vertes que les marées déposent sur les plages. Ces images s’inspirent de témoignages photographiques des plages touchées par ce désastre écologique ; elles sont fragilisées par l’utilisation des débris de verre. Elles deviennent des cartes postales floutées illustrant un paysage vulnérable.

1.jpg2.jpg3.jpg4.jpg5.jpg6.jpg